#sécurité #ransomware

La nouvelle recherche de Symantec publiée aujourd’hui sur les ransomwares met en évidence que les entreprises sont dorénavant bien plus souvent ciblées par ce type d’attaques et paient souvent la rançon qui leur est demandée, en échange de du retour de leurs fichiers et du contrôle de leur système informatique.

Le Livre Blanc et le blog de Symantec décryptent l’évolution des ransomwares et révèlent des modes d’opération utilisés par les cyberattaquants, la menace que constituent les ransomwares, la façon dont ils se propagent et pourquoi ils sont si efficaces.

En voici les principales informations :

  • Les organisations représentent 43 % des victimes d’attaques par ransomwares, suite à l’augmentation du nombre de cybercriminels qui ciblent spécifiquement de grandes entreprises en usant de techniques et d’outils similaires à celles utilisées en cyberespionnage
  • Le nombre d’infection était de 56 000 en mars 2016 (ce qui représente environ le double du taux normal), et la rançon moyenne demandée par des attaquants a bondi à 679 US $, contre 294 $ fin 2015
  • A l’exception d’une seule, toutes les nouvelles variantes de ransomwares découvertes jusqu’à présent en 2016 sont des crypto-ransomware, qui bloquent les fichiers de la victime avec un chiffrement fort, contre environ 80 % l’an dernier
  • Le secteur des services concentre 38 % des infections ciblant les entreprises et est de loin le secteur d’activité le plus touché

Découvrez une vidéo (en anglais) qui met en lumière l’étendue des ransomwares : avec l’usage des objets connectés, une montre connectée peu aisément être infectée !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *