Sauvegarde, archivage, stockage : quelles différences ?

#Sauvegarde, #archivage, #stockage : quelles différences ?
fi_sauvegarde

Il est commun d’entendre dans la même conversation les termes sauvegarde, archivage et stockage pour adresser le même sujet.

Il  est vrai que ces trois termes partagent une fonction fondamentale : la conservation des données. La ressemblance s’arrête en revanche ici car tout le reste les sépare : objectif, type de données, usages et durée de conservation.

Nous vous expliquons tout dans ce billet et si vous suivez bien jusqu’au bout, vous trouverez les comparatifs que nous avons fait spécialement pour vous !

Finalité et stratégie de gestion des données

Le choix d’une option plutôt qu’une autre se fait avant-tout sur la finalité du projet. Il s’agit de savoir si l’information doit pouvoir être récupérée facilement, si elle doit être conservée sur le long terme, ou si elle doit s’intégrer dans le cadre de pratiques collaboratives. Voici les pistes principales :

  • Sauvegarde : l’objectif d’une solution de sauvegarde (ou son anglicisme “backup”) est la récupération des données en cas d’événement rendant celles-ci inaccessibles : perte ou endommagement. La sauvegarde s’applique aussi bien aux données actives (les fichiers sur lesquels vous travaillez quotidiennement) qu’inactives (données figées). La sauvegarde est quant à elle inactive c’est à dire qu’elle n’est pas sujette à édition. Elle n’est qu’une copie de l’information en production. En d’autres termes si votre sauvegarde est perdue pour quelque raison que ce soit, vous n’êtes pas impacté dans votre quotidien car vous conservez vos données actives. De manière générale, la durée de vie d’une sauvegarde est de moins d’un an.
  • Archivage : l’archivage quant à lui a pour finalité de préserver vos données anciennes ou dormantes sur une longue durée (supérieure à 1 an). Ce qui motive les entreprises à utiliser une solution d’archivage est la volonté de stocker sur le long terme un volume important d’information sur un espace low-cost. Les prix proposés par des solutions en ligne sont en constante diminution. L’option du stockage dans le Cloud devient alors très attractive. Contrairement à la sauvegarde, les données archivées sont actives : il n’existe aucune autre copie de celles-ci donc leur perte revient à perdre de l’information de votre entreprise.
  • Stockage : le stockage, ou STaaS pour Storage As A Service, adresse des problématiques d’usages collaboratifs contrairement aux deux concepts précédents. C’est aussi l’option la plus polyvalente en mettant à disposition des utilisateurs finaux un espace d’entreposage très conséquent pour un prix extrèmement faible, voire nul pour les petits volumes. Le stockage sert des usages de partage de fichiers et de documents volumineux comme des photos ou des vidéos. Il convient parfaitement aux sociétés réalisant des travaux graphiques par exemple. Certaines sociétés utilisent le stockage pour réaliser de l’archivage mais nous déconseilons de l’utiliser pour de la sauvegarde car le stockage n’offre pas de fonctions de récupération de données et aucune garantie. En plus de son prix et de sa flexibilité, le STaaS offre le bénéfice d’être redimensionnable à volonté pour maîtriser facilement vos ressources en fonction de vos besoins.

La nature des données

Sauvegarde, archivage, et stockage s’opposent également sur le type des données que vous souhaitez conserver :

  • Sauvegarde : les applications de sauvegarde en ligne vous permettent de sauvegarder tout ou partie d’un système donné. On différencie généralement les appareils (PC, tablette, téléphone) des serveurs pour des raisons de criticité de l’information, bien que le fonctionnement soit le même. Ce principe est de permettre de réaliser une ou plusieurs copies des fichiers, des logiciels et du système d’exploitation. En cas de catastrophe, vous pouvez restaurer l’élément perdu ou l’intégralité du système en suivant le même procédé.
  • Archivage : l’archivage permet de conserver les fichiers et uniquement les fichiers. Il s’agit le plus souvent de documents, photos, vidéos, emails, et bases de données. Contrairement à la sauvegarde, cette solution n’offre pas la possibilité de conserver les logiciels, applications et systèmes d’exploitation. L’avantage de l’archivage est donc de pouvoir accéder directement à un fichier précis sans passer par une manipulation de restauration. La plupart de ces solutions gèrent les métadonnées et intègrent un moteur de recherche pour trouver facilement un fichier précis. L’archivage vous fait bénéficier également de fonctions de traçabilité et ouvre la porte de la conservation d’informations légales : les documents dont vous avez l’obligation de conserver la version originale peuvent être archivés par certains hébergeurs avec une empreinte ou signature électronique à valeur légale.
  • Stockage : les données entreposées dans les applications de stockage sont des fichiers volumineux et actifs c’est-à-dire que les utilisateurs les utilisent potentiellement à l’instant où ils sont stockés. Ceux-ci ont ainsi la possibilité de déposer leurs fichiers sans se préocuper de l’espace disponible afin de les partager avec leurs collaborateurs ou tout simplement pour les retrouver sur tous leurs appareils fixes et nomades grâce à la fonction de synchronisation. Le stockage prend tout son sens avec la multiplicité des systèmes d’exploitation (Windows, Mac, Linux, Android, etc.), des appareils pour accéder à l’information et de la mobilité des utilisateurs.

La récupération des données

Si la récupération des données est simple pour les solutions d’archivage et de sauvegarde, elle engendre toutefois un certain nombre de problématiques. Ces solutions fonctionnent sur le principe du déplacement de l’intégralité des fichiers vers ou depuis un espace proposé par l’hébergeur. Chaque mouvement provoque ainsi une utilisation massive de la bande passante. Par ailleurs, déplacer un grand nombre de données peut provoquer des erreurs et corrompre les fichiers. L’option à privilégier si la récupération des données est un critère clé pour votre choix est la sauvegarde. La sauvegarde est conçue spécifiquement pour ce type d’intervention. L’échange de données de manière incrémentale voire en Delta-Bloc ne monopolise pas la bande passante. De plus, vous pouvez avoir des fonctions de DRP (Disaster Recovery Plan) ou Plan de Reprise d’Activité. Ce dernier vous permet de restaurer une partie de vos fichiers ou l’intégralité d’un poste/serveur vers la machine de votre choix ou sur un disque dur que l’hébergeur livrera dans votre bureau.

Applications gratuites de sauvegarde, archivage, et stockage

L’attractivité d’une offre gratuite est indiscutable mais n’est cependant pas sans risque. En vous proposant un service gratuit l’hébergeur se rémunère très certainement sur la publicité et ne garantit en aucun cas la confidentialité de vos données. Le niveau de service ou SLA (Service Level Agreement) n’est pas non plus assuré. Vous vous exposez donc à une rupture du service sans que le fournisseur du service n’ait d’explication à vous donner. Cependant, avec les offres professionnelles, vous pouvez bénéficier de services quasi-indispensables : l’assurance contre les pertes de données et le support technique réactif situé en France. Etant donné les coûts très faibles des solutions pour les professionnels, nous vous recommandons de réserver l’utilisation des services gratuits pour vos albums de famille !

Pour trouver le logiciel en ligne de sauvegarde, d’archivage ou de stockage, qui correspond aux besoins de votre entreprise, rendez-vous sur appvizer

 

Un nouveau concept de « serveur de fichiers » dédié aux TPE

#Informatique #TPE
Un nouveau concept de « serveur de fichiers » dédié aux TPE

A l’occasion du salon IT PARTNERS qui se tiendra les 9 et 10 mars 2016 à Disneyland Paris, l’éditeur Wooxo, expert de la sauvegarde et exploitation sécurisée de données informatiques, présentera un nouveau concept de « Serveur TPE », un serveur de fichiers pour les entreprises de moins de 20 salariés rendant les données professionnelles accessibles en itinérance. Rendez vous Allée L – Stand n°34.

Très peu d’entreprises de moins de 50 salariés sont équipées d’un serveur informatique ou sont en mesure d’accéder aux documents professionnels depuis l’extérieur de l’entreprise.

« Les solutions traditionnelles (serveur informatique en réseau, VPN, Geide, etc) s’avèrent trop complexes à déployer et à maintenir, ce qui explique leur faible adoption dans les petites organisations » déclare Luc d’Urso, PDG de Wooxo. « Mais ce déficit d’équipement crée des frustrations et il n’est pas étonnant que les TPE PME soient les premières victimes du Shadow IT. » ajoute-t-il. C’est ainsi que des solutions de synchronisation et partage de fichiers grand public ont été installées sans l’approbation des directions dans plus de 20% des établissements, ouvrant par la même occasion des brèches béantes en terme de sécurité.

Pour répondre aux besoins de collaboration et de travail en home office ou en itinérance, Wooxo propose une appliance de 1 à 12To de capacité, embarquant une solution de synchronisation et partage de fichiers sécurisée et un moteur de recherche.

Avec plus de 2 millions de TPE de moins de 10 salariés en France (sans compter les PME de moins de 20 salarié)[1], qui constituent le cœur de cible de la nouvelle offre Wooxo, le marché s’annonce très prometteur. « A raison de 100 ventes par jour, il faudra 10 ans à nos partenaires pour équiper 100% des clients, c’est une opportunité à ne pas rater. » conclut Luc d’Urso.

 

 

[1] http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=0&ref_id=if24

 

 

Partagez, synchronisez, sauvegardez

La synchronisation de fichiers entre différents terminaux et utilisateurs est aujourd’hui essentielle dans le travail collaboratif.

Les offres actuellement disponibles sont orientées grand public et ne présentent pas les garanties nécessaires pour un environnement professionnel.
Notre réponse est VbSync® , un Cloud privé et sécurisé, immédiatement utilisable sur nos plateformes ou déployable dans votre infrastructure et sous votre contrôle.

VbSync est une solution complète de stockage, de synchronisation multi-terminaux et de partage de fichiers, sur le modèle de ce que proposent Dropbox®, Box.net® ou SugarSync® pour les particuliers. Installé et exploité sur les serveurs internes du client, ou alors sur nos plateformes en mode SaaS, VbSync apporte la sécurité, le contrôle et la traçabilité indispensables aux entreprises.

VbSync vous permet :

  • De synchroniser des fichiers en temps réel à travers Internet entre tout type de terminal et un serveur central, de manière automatique, transparente et sécurisée,
  • d’accéder en mode Web aux fichiers de manière sécurisée,
  • de déléguer des droits d’accès et de synchronisation à des fins de partage,
  • de créer des liens publics protégés par mot de passe,
  • de se connecter depuis un Smartphone / Tablette avec l’interface webmobile ou directement via nos applis mobiles.

 

 

Plus d’informations sur : www.virtuelbureau.com