Les Foliweb débarquent près de chez vous

#atelier  #formation #internet #SEO #réseauxsociaux #stratégiemarketing #Foliweb
Les Foliweb débarquent près de chez vous

foliwebLes Foliweb préparent leur Tour de France. Plusieurs nouvelles villes ont décidé de leur faire confiance et c’est peut-être près de chez vous !

Après le succès des ateliers Foliweb à Paris et en région Rhône-Alpes, les Foliweb envahissent la Bretagne et l’Alsace. Rennes, Nantes et Strasbourg ouvrent leurs portes afin d’aider les entrepreneurs locaux à réussir sur internet grâce à des thématiques variées autour de la communication digitale.

 

 

Voici un récapitulatif des prochains ateliers Foliweb :

  • Pour trouver des clients avec Internet :
    • rdv le 11/04 à Clermont chez Epicentre Factory
  • Pour tout savoir sur les réseaux sociaux :
  • Pour booster votre référencement naturel :
  • Pour (Re)Adapter votre stratégie marketing pour trouver des clients avec internet :
  • Pour créer un site internet parfait et efficace :
  • Pour tout savoir des réseaux sociaux en entreprise avec un focus Linkedin :

Les Foliweb c’est tous les mois : retrouvez le programme en ligne.

Le concept, à l’initiative des 3 acteurs du web : l’AFNIC, Jimdo et Neocamino, plaît aux entrepreneurs de France et également aux acteurs de l’écosystème comme les CCI, les espaces de coworking et autres structures qui accompagnent les entrepreneurs à réussir.

C’est l’occasion d’échanger à propos de son expérience et de bénéficier de conseils de pros autour d’un apéro convivial en fin d’atelier.
Comme en témoigne Sébastien Lardon de Studio 88 :

 

Vous êtes une CCI et vous voulez organiser des super ateliers pour votre entreprise ? Vous êtes une agence web et vous aidez les TPE à réussir ? Vous vous adressez aux petites entreprises et vous aimeriez devenir partenaire des Foliweb ?

Contactez Michèle Galati via michele@neocamino.com ou directement au 01 76 36 09 44

Expedia déploie Dropbox Business en seulement deux semaines et remplace son ancien système de partage de fichiers

#dropbox #expedia #témoignage #collaboration #cloud
Expedia déploie Dropbox Business en seulement deux semaines et remplace son ancien système de partage de fichiers

EXPEDIAPlutôt que de se contenter de la solution OneDrive, la solution de stockage incluse dans Office 365, l’agence de voyages en ligne Expedia a préféré déployer Dropbox Business auprès de l’ensemble de ses employés dans le monde.

En effet, Dropbox Business répond parfaitement aux besoins de partage de fichiers volumineux d’Expedia, à l’intérieur comme à l’extérieur de l’entreprise.

Avec environ 30 % des collaborateurs qui utilisaient déjà Dropbox pour mener à bien leurs missions, Expedia a estimé que cette utilisation répandue simplifierait nettement la transition et formation des employés vers Dropbox Business. Aujourd’hui, en plus d’utiliser Office 365, les différentes équipes d’Expedia (informatique, marketing, service client, etc.) ont recours à Dropbox Business pour collaborer, qu’elles se trouvent en mobilité ou dans leurs différents bureaux dans le monde.

Plus d’informations et le témoignage vidéo d’Expedia sur Dropbox Business 
(https://www.dropboxbusinessblog.fr/expedia-accelere-developpement-a-linternational-dropbox-business/)

 

Alain Afflelou dématérialise ses contrats grâce à la signature électronique

#SignatureElectronique #DigitalTrust #eConfiance

Alain Afflelou dématérialise ses contrats grâce à la signature électronique

 

light-man-hand-pen
La signature du contrat est une étape cruciale et symbolique lors de l’ouverture d’une franchise. La signature vaut comme acceptation des conditions citées régissant la relation franchiseur-franchisé. Le groupe Alain Afflelou a choisi de se tourner vers Oodrive pour mettre en place la signature électronique pour dématérialiser et sécuriser ses échanges avec son réseau de franchisés.

 

 

La chaîne de magasins d’optique a mis en place la solution CertSign, une signature électronique pouvant servir de preuve en cas de litige et répondant également aux exigences  légales d’identification du signataire d’une part, et d’intégrité du document d’autre part.

« Avant le déploiement de la solution CertSign, la gestion des contrats était chronophage et coûteuse. Désormais nous disposons d’une solution totalement intégrée dans le quotidien de la direction juridique et de nos franchisés. Ce nouveau procédé fait dorénavant tellement partie de nos nouvelles méthodes de travail que nous envisageons d’étendre la solution à d’autres documents devant être signés », explique Ludovic Tassy, Directeur des Systèmes d’Information du Groupe Alain Afflelou.

Depuis l’an 2000, la loi française considère que la signature électronique a la même valeur légale qu’une signature manuscrite.

Au niveau européen, de nouveaux textes liés à la signature électronique voient également le jour. Le 23 juillet 2014, le Parlement Européen et le Conseil de l’Union Européenne ont adopté le règlement sur l’identification électronique et les services de confiance pour les transactions électroniques (eIDAS). Le texte applicable depuis le 1er juillet 2016.

L’intégralité du témoignage du groupe Afflelou consacré CertSign, solution d’Oodrive, le partenaire de confiance pour la gestion des données sensibles.

Inscrivez-vous pour le webinar sur la signature électronique organisé par Oodrive le 24 mars 2017

 

Le Groupe Alain Afflelou choisit PostFiles pour gérer ses échanges de fichiers volumineux et confidentiels

#Sync&Share #FichiersVolumineux  #Sécurité

Le Groupe Alain Afflelou choisit PostFiles pour gérer ses échanges de fichiers volumineux et confidentiels

Helloquence 2
En février 2016, le groupe Alain Afflelou a souhaité accélérer et sécuriser la digitalisation des relations avec son réseau de franchisés. De nouveaux outils dédiés au partage de fichiers en entreprise sont alors mis en place.

 

 

 

« Nous avons expliqué à la direction juridique que l’usage de solutions de type personnel n’était pas vraiment sécurisé et ce public, étant particulièrement sensible à ces considérations, a adhéré naturellement à l’argument ainsi qu’à la solution PostFiles », a expliqué Ludovic Tassy, Directeur des Systèmes d’Information du Groupe Alain Afflelou.

La solution d’Oodrive a été mise en place au sein de la direction juridique pour gérer les échanges avec son réseau de franchisés. Le groupe souhaitait pouvoir échanger des fichiers volumineux, dont le contenu comporte un caractère confidentiel, de manière sécurisée.

PostFiles a été spécialement conçue pour les professionnels. Elle offre le meilleur niveau de sécurité, attesté par les certifications les plus exigeantes, de performance et de contrôle.

Découvrez l’intégralité du témoignage de Ludovic Tassy

« Le digital ne doit pas devenir le moyen ou le lieu où nous perdons l’accès à notre droit »

#digital #droit #interview #actualité


Olivier Iteanu « Le digital ne doit pas devenir le moyen ou le lieu où nous perdons l’accès à notre droit »

digitalEtatdedroit_couv2Laurent Pontegnier : Le FIC 2017 (Forum International pour la Cybersécurité qui s’est tenu à Lille les 24 et 25 Janvier 2017) vient d’attribuer à votre dernier livre « Quand le digital défie l’Etat de droit » (Edition Eyrolles), son prix spécial du jury. Pourquoi un tel livre et quelle est son actualité ?

Olivier Iteanu : Le digital, c’est le mot anglais qui traduit au mieux le mot numérique. Mon titre s’adresse à ce numérique 100% made in usa, qui s’est introduit dans nos vies et plus particulièrement de les vies des plus jeunes. J’ai présenté en introduction de mon ouvrage une jeune fille que j’ai prénommé Alice. Ce peut-être notre fille, notre sœur, notre voisine. J’ai retracé une journée d’Alice. De 7 heures du matin quand elle se lève et qu’elle monte sur son pèse-personne connecté, en passant par les news sur Twitter, ses déplacements par Uber, son travail sur Dropbox, Linkedin, Google et tous ses services, ses amis sur Facebook, Snapchat, jusqu’à sa soirée devant une série diffusée sur Netflix avant de s’endormir à 23 heures.

 

Tous ces formidables services viennent des Etats-Unis et principalement de la Silicon Valley. Pour chaque service, Alice conclue un contrat avec la société qui l’offre. Probablement, qu’elle ne le lit pas, mais l’immense majorité des co-contractants d’Alice sont des sociétés de droit californien, comme c’est le cas par exemple avec Facebook.

LP : Mais n’est-ce pas au final, une conséquence inéluctable de la globalisation et ne nous apporte-t-elle pas du mieux-être dans nos vies ?

OI : Le problème est que des pratiques se sont instaurées qui mettent de côté l’Etat de droit européen. D’abord, tous ces contractants se trouvent à 9000 km de nous, alors que la plupart de ces sociétés ont des représentants en Europe et en France. Avez-vous déjà tenté de joindre Facebook Inc. ou Google USA par téléphone ? McDonald’s, la première société globale, avait une présence physique pour ses consommateurs au plus près. Ensuite, si ces entreprises ne respectent pas leurs promesses ou se conduisent mal avec Alice, l’Etat de droit lui donne la possibilité de saisir un juge pour trancher le différend. Cela est censé lui éviter de régler le problème par « elle-même » et de façon violente. C’est vrai aux USA comme en Europe. Or, les contrats de ces entreprises, les CGU, renvoient pour la quasi-totalité en Californie pour le droit applicable et le juge compétent. Croyez-vous Alice capable de saisir un juge loin de chez elle, dans un autre droit, dans une autre langue et culture ? Je démontre dans cet essai que les problèmes de vie privée, de données personnelles, de paroles de haine non maîtrisées, ne sont que des symptômes. La cause vient du refus de ces entreprises de respecter l’Etat de droit des européens. Oui, ces services sont formidables et nous apportent du mieux. Mais quel prix est-on prêt à payer ? S’il ne reste plus aux européens un accès à leur système juridique, que leur reste-t-il ? Le digital ne doit pas devenir le moyen ou le lieu où les européens perdent l’accès à leur droit.

 

1 2 3 4 8